SAS ou SARL


Avec ce statut, l’entrepreneur peut créer une société sans avoir à s’associer. Dans le cadre juridique de ce statut, la responsabilité de l’associé est limitée selon le montant de ses apports. D’un autre côté, si l’entrepreneur désire transformer son entreprise en SARL, les démarches à suivre sont assez simples. Côté fiscal, l’entrepreneur est libre de choisir entre l’imposition sur le revenu et l’imposition sur les sociétés.