Statut juridique : L’EI Entreprise Individuelle

Entreprise individuelle, c’est le statut choisi par la majorité des jeunes entrepreneurs. L’entrepreneur qui choisit cette forme n’a pas d’associé. Il est seul et a le statut de travailleur indépendant. Dans la plupart des cas, ce sont les artisans, les commerçants et les professionnels libéraux qui sont attirés par ce statut.
Cette forme est très sollicitée, car elle paraît très simple, plus économique et offre une indépendante au créateur. Au niveau social, l’entrepreneur relève du régime des travailleurs indépendants pour la maladie et au régime des professionnels industriels pour la retraite. Il a le droit de souscrire à d’autres régimes complémentaires.
Étant donné qu’il est l’unique actionnaire, la totalité des bénéfices est intégrée dans la déclaration de ses revenus personnels et soumit l’impôt sur le revenu. Si les revenus sont modestes, l’impôt sur le revenu est beaucoup plus avantageux. Par contre, si les affaires marchent bien, l’impôt sur le revenu risque de se trouver dans la classe la plus élevée. Au niveau juridique, il est totalement indépendant.